VOIE CÉLESTE, hypnothérapie et astrologie à Paris 8

Éthique et Évolution : Les Huit Piliers du Yoga Comme Guide de Vie


“Etre établi dans la modération donne une bonne énergie de vie.”

YOGA SUTRA

Cet article découle d'une expérience enrichissante que j'ai récemment vécue lors d'une séance de yoga dédiée à la paix, dirigée par la professeure Elodie Garamond. Cette séance s'est naturellement concentrée sur l'un des piliers fondamentaux du yoga, Ahimsa, un terme sanskrit signifiant non-violence. L'introduction captivante de la professeure m'a ramenée aux huit piliers du yoga, ravivant les souvenirs de ma formation en 2018 et la perspective que j'avais acquise à l'époque.

Pour mettre les choses en contexte, je pratique le yoga depuis des années. Cependant, jusqu'à récemment, ma pratique se limitait essentiellement aux postures et à la respiration à travers le Hatha yoga et le Vinyasa. Bien que j'ai inconsciemment respecté quelques enseignements d'éthique sociale et personnelle, ce n'est qu'en 2018 que ces huit piliers sont devenus des règles essentielles pour guider mon cheminement de vie. Certains de ces piliers sont d'ailleurs largement repris par le mouvement de développement personnel "New Age", mais, à mon avis, ils sont souvent mal interprétés, pris partiellement au lieu d'être adoptés dans leur globalité.

Ainsi, j'ai ressenti le besoin d'écrire cet article pour vous faire découvrir ce chemin dans son intégralité. Comme vous le comprendrez, nul besoin d'être un yogi chevronné pour suivre les huit piliers de Patanjali, car ils éclairent notre quotidien tant sur le plan personnel que professionnel. Ces piliers ne sont pas des règles contraignantes, mais plutôt des choix qui nous élèvent, nous allègent.

Dans les lignes qui suivent, je vous propose de replacer le cadre éthique et le respect d'un chemin d'évolution au centre de notre réflexion. Il est souvent tentant de négliger certaines étapes, d'oublier certaines règles pour se conformer à une stratégie sociale illusoire. Cela demande des efforts pour se souvenir des fondements et encore plus pour les mettre en pratique !

Avant d'explorer plus en détail ce chemin fascinant, un bref retour historique s'impose. La genèse des huit piliers du yoga est attribuée aux Yoga Sutras, un texte ancien associé au sage indien Patanjali. Cependant, la période exacte de Patanjali reste mystérieuse, certaines interprétations le situant au IIe siècle avant notre ère, d'autres à une époque plus tardive, au IIe siècle de notre ère.

Les Yoga Sutras, considérés comme l'un des textes fondateurs du yoga philosophique, ont exercé une influence majeure sur le développement des différentes écoles de yoga. Les huit piliers du yoga, tels que décrits dans ces sutras (Yama, Niyama, Asana, Pranayama, Pratyahara, Dharana, Dhyana et Samadhi), sont devenus une référence centrale pour la pratique et la compréhension holistique du yoga.

En rappel, selon le dictionnaire Le Robert, le yoga est une "doctrine et des exercices traditionnels hindous, cherchant à réunir l'individu avec le principe de toute existence." En d'autres termes, le yoga est une discipline ancienne englobant divers aspects, tant physiques que mentaux et spirituels.

En suivant ces huit piliers, nous empruntons un chemin d'évolution, et c'est précisément ce parcours que je vous propose d'explorer avec moi aujourd'hui. Bien que je ne prétende pas que ce chemin soit facile, je suis convaincue que l'emprunter promet de nous conduire vers de belles aventures. Qui sait ce que nous découvrirons au bout du chemin…

Pilier 1. Yama, l’éthique sociale

Il s'agit des principes moraux et éthiques qui guident nos interactions avec les autres. 

Ce premier pilier du yoga est un code de conduite en cinq parties : la non-violence Ahimsa, la vérité Satya, ne pas voler Asteya, la modération Brahmacharya et la non-avidité Aparigraha.

Dans la vie quotidienne personnelle ou professionnelle, adopter ces principes moraux et éthiques demande une discipline importante qui crée un terrain propice à la croissance personnelle, à la paix intérieure et à des relations harmonieuses avec les autres et avec le monde qui nous entoure.

1. Ahimsa, la non-violence

La non-violence, notre boussole fondamentale, guide notre respect envers toute forme de vie. C'est comme un phare qui éclaire la bienveillance, la compassion et la gentillesse, aussi bien envers autrui qu’envers soi-même.

C'est le principe fondamental du respect de la vie sous toutes ses formes. Il s'agit de s'abstenir de causer du tort intentionnellement, que ce soit physiquement, mentalement ou verbalement. 

 

2. Satya, la vérité

La vérité, une part essentielle du trésor éthique, demande l'honnêteté dans la pensée, la parole et l'action. C'est comme naviguer avec une carte claire, évitant les écueils de la tromperie ou de la manipulation.

Cela signifie dire la vérité de manière bienveillante. Elle est également liée à la sincérité envers soi-même et envers les autres.

3. Asteya, ne pas voler

Ne pas voler, tel un trésor bien gardé, signifie ne pas prendre ce qui ne nous appartient pas, que ce soit matériellement, émotionnellement ou intellectuellement. Cela inclut le respect des biens d'autrui, y compris leurs idées, leur temps et leur énergie.

 

4. Brahmacharya, la modération 

La modération, la boussole de l'équilibre, va au-delà de la chasteté et du contrôle des pulsions. C'est comme naviguer sur une mer calme, utilisant l'énergie avec discernement et évitant l'excès, que ce soit dans les plaisirs physiques, les possessions matérielles ou les activités mentales.

 

5. Aparigraha, la non-avidité

La non-avidité, gardienne de notre trésor intérieur, encourage à ne pas s'attacher excessivement aux biens matériels. Cela ne signifie pas renoncer aux biens, mais plutôt les utiliser avec responsabilité, sans accumuler inutilement. Et bien sûr, on ne convoite pas les possessions d’autrui.

Pilier 2. Niyama, l’éthique personnelle

Les attitudes et pratiques qui nourrissent notre propre croissance sont comme les voiles de notre navire, propulsant notre aventure personnelle. Cette éthique personnelle inclut la pureté, la satisfaction, la discipline, l'introspection et la contemplation.

Elle contribue à cultiver un état d'esprit positif, à développer une discipline personnelle et à favoriser la croissance spirituelle. Ces observances personnelles sont conçues pour aider les individus à se connecter avec leur moi intérieur et à progresser sur leur chemin de vie et du yoga en intégrant des qualités éthiques dans leur vie quotidienne.

thême astral et voie celeste

1. Saucha, la pureté

La pureté, le vent dans nos voiles, concerne le physique, le mental et la parole. C'est comme maintenir notre navire propre et notre esprit épuré, éliminant les vagues de négativité et les courants de pensées nocives.

Sur le plan physique, cela implique le maintien d'un corps propre et d'un environnement sain. Sur le plan mental, cela signifie cultiver des pensées pures et positives, éliminant la négativité et les habitudes mentales nuisibles. Et bien sûr, avoir une parole exempte de malveillance et négativité.

 

2. Santosha, la satisfaction

La satisfaction, telle une étoile du Nord, est le contentement sans le désir insatiable de plus. Cela ne signifie pas la complaisance, mais plutôt la gratitude pour ce que l'on a et la paix intérieure indépendamment des tempêtes extérieures.

 

3. Tapas, la discipline

La discipline, notre gouvernail solide, se réfère à l’austérité et à la persévérance. Cela implique d'adopter des pratiques favorisant la croissance personnelle, même lorsque cela demande des efforts. Pratiques physiques, mentales et émotionnelles renforcent notre volonté et cultivent la maîtrise de soi.

 

4. Svadhyaya, l’introspection

L’introspection, notre compas intérieur, est l'étude de soi à travers la lecture, la contemplation et la méditation. C'est réfléchir sur nos actions, motivations et pensées, pour mieux comprendre notre nature intérieure.

 

5. Ishvara Pranidhana, la contemplation ou la dévotion

Enfin, la contemplation, une ancre spirituelle, peut être interprétée de diverses manières en fonction des croyances. Cela peut impliquer la remise de soi à une force supérieure, la reconnaissance de la connexion avec le divin, ou simplement la dévotion à des principes spirituels élevés.

Pilier 3. Asanas, les postures

Dans ce vaste océan du yoga, les postures sont nos ancres, préparant le navire du corps à la méditation et au travail spirituel. C'est l'aspect du yoga le plus médiatisé dans le monde moderne, mais rappelez-vous, dans le contexte plus large, les postures ne sont qu'une partie du voyage vers l'équilibre et l'harmonie.

La pratique physique du yoga vise à cultiver un état d'équilibre physique et mental. C'est une exploration consciente du corps, contribuant à la santé physique, à la clarté mentale, et à la préparation pour des états de conscience plus élevés, tels que la méditation.

 

 Objectifs des postures : 

> La souplesse et la force physique pour créer un état physique et mental stable et confortable qui prépare le pratiquant aux étapes suivantes du yoga, notamment la méditation.

> La stabilité et le confort, cette combinaison équilibre l'effort et le relâchement. La stabilité implique une posture ferme et solide, tandis que le confort signifie une détente profonde dans la posture. Cette combinaison équilibre l'effort et le relâchement.

> La conscience corporelle. En étant attentif à la respiration, à l'alignement et aux sensations physiques pendant la pratique, le yogi développe une connexion consciente avec son corps. Il existe de nombreuses postures d'asanas, chacune ayant ses propres avantages physiques et mentaux. Certaines sont énergisantes, tandis que d'autres sont apaisantes. La variété permet au pratiquant de choisir des postures en fonction de ses besoins du moment.

> L’adaptabilité aux besoins individuels, qu'il s'agisse de limitations physiques, de niveaux de compétence ou de préférences. 

 

Les asanas sont conçus pour préparer le corps et le mental à la méditation. En atteignant une posture stable et confortable, le pratiquant peut se libérer des distractions physiques, permettant ainsi une concentration plus profonde pendant la méditation.

Pilier 4. Pranayama, la respiration

A LA DECOUVERTE DES SIGNES ASTROLOGIQUES

La respiration, notre bouffée d'air fraîche, inclut tous les exercices de contrôle respiratoire régulant l'énergie vitale (le prana) dans le corps.

Cette pratique millénaire vise à équilibrer le corps et l'esprit en utilisant la respiration de manière consciente et intentionnelle.

Avant d’entrer dans les techniques de respiration, on prend simplement conscience de sa respiration. 

Cela implique d'observer la respiration naturelle sans la modifier au début, simplement en prenant conscience de son rythme, de sa profondeur et de son lieu d'impact dans le corps.

Puis, on entre dans les diverses techniques de respiration qui peuvent être pratiquées de manière séquentielle ou isolée. Ces techniques comprennent l'allongement de l'inspiration et de l'expiration, la rétention de la respiration à la fin de l'inspiration ou de l'expiration, et le contrôle des différentes parties du souffle.

 

Voici quelques techniques de respirations

> Nadi Shodhana ou la respiration alternée qui est une des plus couramment enseignées. Elle implique une respiration alternée à travers les narines en utilisant les doigts pour fermer une narine à la fois. Cela équilibre l'énergie des canaux d'énergie (nadis) dans le corps.

> Ujjayi ou la respiration victorieuse implique de contracter légèrement la glotte pendant la respiration, créant un son doux et apaisant. Elle aide à calmer le mental.

> Kumbhaka ou la rétention de la respiration à la fin de l'inspiration ou de l'expiration. Cela aide à accumuler et à distribuer l'énergie dans le corps.

 

Les effets de la respiration sur le corps et le mental 

Le pranayama a des effets profonds sur le système nerveux, aidant à calmer le système nerveux sympathique (responsable de la réponse au stress) et à stimuler le système nerveux parasympathique (responsable de la relaxation et de la récupération).

Pratiquez la respiration avec précaution, idéalement sous la guidance d'un enseignant expérimenté, car certaines techniques ont des effets puissants sur le corps et l'esprit. 

 

En résumé, la pratique régulière de respiration consciente apporte des bienfaits sur la santé physique et mentale, calmant le système nerveux face au stress et stimulant la relaxation.

Tout comme les postures, la respiration est une préparation à la méditation, créant un état de calme propice à la concentration.

Pilier 5. Pratyahara, le retrait des sens

La pratique du retrait des sens, notre boussole interne, consiste à se détourner des stimuli externes pour se plonger dans les eaux internes de la conscience. C'est une transition entre les aspects externes du yoga, comme les postures et la respiration, et les aspects internes, comme la méditation.

Cette pratique développe un niveau plus profond de conscience et de maîtrise de soi. En se retirant des distractions externes, le pratiquant crée un espace intérieur propice à la croissance spirituelle et à une compréhension plus profonde de l'esprit.

 

Le déroulé de cette pratique 

1. On prend conscience de nos sens et de leur interaction avec le monde extérieur. Cela ne signifie pas supprimer les sens, mais plutôt développer une maîtrise sur la manière dont nous engageons nos sens avec le monde.

2. On se retire délibérément des stimuli externes en faisant abstraction des bruits, de distractions visuelles (yeux fermés pendant la pratique), ou même la limitation de l'exposition à des stimuli sensoriels excessifs.

3. On dirige l'attention vers l'intérieur de soi pour créer un espace mental propice à la réflexion, à la contemplation et à une compréhension plus profonde de soi. On dirige consciemment son attention vers des points spécifiques dans le corps ou vers des pensées intérieures.

 

Dans la vie quotidienne, cette pratique permet de prendre conscience de ses addictions pour progressivement s’en libérer et développer une relation équilibrée et consciente avec soi-même.

Pratyahara prépare le terrain pour la méditation. En retirant l'attention des stimuli externes, l'individu peut se plonger plus profondément dans les états intérieurs de concentration et de méditation.

Pilier 6. Dharana, la concentration ou fixation de l’esprit

La concentration mentale, notre longue-vue vers des horizons inexplorés, est un pont vers des états de conscience plus élevés. Elle offre des avantages significatifs pour la clarté mentale et la paix intérieure, intégrée dans la séquence du yoga pour avancer vers des niveaux plus profonds de méditation.

Dans la vie quotidienne, cette pratique améliore la concentration, la prise de décision et la qualité de l'attention portée aux activités.

 

Déroulé de la pratique

1. Focalisation de l'attention sur un point spécifique, qu'il s'agisse d'un objet physique, d'un point dans le corps, d'un mantra, ou même d'une idée abstraite. C'est le processus de rassembler et de maintenir l'esprit sur un seul point. 

L'objet de concentration varie en fonction des préférences personnelles et de la tradition de yoga suivie. Certains peuvent choisir de se concentrer sur la respiration, un point spécifique dans le corps (comme le troisième œil), ou un mantra.

2. Élimination des distractions mentales. Cela nécessite une pratique régulière pour amener l'esprit à rester stable et fixé sur l'objet de concentration.

3. États de transe dans lesquels la conscience est fortement concentrée et les distractions externes et internes sont minimisées.

 

Dharana prépare le terrain pour la méditation profonde (Dhyana). En développant une concentration stable, l'individu peut progresser vers des états méditatifs plus profonds et plus contemplatifs.

Pilier 7. Dhyana, la méditation

La méditation, notre phare dans l'obscurité mentale, vise à atteindre un état de tranquillité mentale et de conscience pure. Lorsque la concentration devient profonde et stable, elle se transforme naturellement en méditation.

 

Les bénéfices de la méditation sont nombreux :

  • être dans le moment présent,
  • atteindre des états de conscience modifiés,
  • bénéfices psychologiques tels que la réduction du stress, l'amélioration de la concentration, la gestion des émotions, et une meilleure compréhension de soi.

 

La méditation est un moyen puissant d'explorer la nature de l'esprit, de cultiver une expérience de concentration et d'immersion profonde, approfondissant la connexion avec soi-même et l'univers.

La pratique méditative vise à atteindre un état de tranquillité mentale et de conscience pure.

 

Lorsque la concentration devient profonde et stable, elle se transforme naturellement en méditation. Les bénéfices de la méditation sont nombreux : être dans le moment présent, atteindre des états de conscience modifiés caractérisés par un sentiment d'unité, de transcendance du temps et de l'espace, ainsi que de profonde paix intérieure, obtenir des bienfaits psychologiques, tels que la réduction du stress, l'amélioration de la concentration, la gestion des émotions et une meilleure compréhension de soi.

 

La médiation est un aspect clé de la pratique du yoga, visant à cultiver une expérience de concentration et d'immersion profonde. C'est un moyen puissant d'explorer la nature de l'esprit et d'approfondir la connexion avec soi-même et l'univers.

Pilier 8. Samadhi, l’illumination

L’illumination, notre trésor au bout du voyage, est l'état ultime de réalisation et d'unité, où l'individu fusionne avec l'universel. Considérée comme l'étape finale du chemin du yoga, c'est là que le yogi réalise l'unité avec le divin.

L’illumination n'est pas quelque chose à atteindre par un effort conscient, mais plutôt un état qui se manifeste lorsque les conditions sont réunies. La pratique régulière de la méditation et la purification du mental à travers les autres piliers du yoga préparent le terrain pour l'éventuelle expérience d’illumination. 

revolution solaire - voie celeste

Caractéristiques du Samadhi :

1. Expérience d'unité profonde.

2. Absorption complète. C'est un état de conscience supérieure au-delà de l'ego.

3. État de béatitude, de félicité intense et de paix profonde. C'est une expérience au-delà des fluctuations ordinaires de la joie et de la tristesse.

4. Expérience de conscience universelle, où l'individu se sent connecté à l'ensemble de l'existence. C'est une réalisation de l'unité fondamentale de toute la création.

5. État de transcendance où l'individu transcende les limites de l'espace et du temps. C'est une expérience hors du commun qui ne peut pas être pleinement décrite avec des mots.

 

Bien que cet état semble être éloigné de la réalité quotidienne, la pratique régulière du yoga suggère que les expériences d’illumination peuvent avoir des effets transformateurs sur la vie quotidienne en améliorant la clarté mentale, la compassion et la sérénité.

Il est important de noter que l’illumination n'est pas quelque chose que l'on peut atteindre par un effort conscient. Il est décrit comme un état qui se manifeste lorsque les conditions sont réunies, plutôt qu'un état que l'on peut atteindre par une volonté personnelle. La pratique régulière de la méditation et la purification du mental à travers les autres membres du yoga préparent le terrain pour l'éventuelle expérience d’illumination.

 

 

En conclusion, les huit piliers du yoga, bien loin d'être des étapes linéaires, forment un réseau complexe et interdépendant. Ils dessinent un cadre holistique propice au développement personnel, spirituel et physique. Les adeptes du yoga ont la liberté de focaliser leur attention sur un aspect spécifique en fonction de leurs besoins et de leur niveau de pratique.

 

Pour ceux qui ne pratiquent pas le yoga, ce parcours s'avère captivant, offrant un éclairage unique et des principes éthiques essentiels tant dans la sphère personnelle que professionnelle. En intégrant ces préceptes, on s'aligne davantage et on cultive un profond respect envers nos partenaires, que ce soit sur le plan professionnel ou personnel. Ces piliers ne se contentent pas d'enrichir notre pratique du yoga, ils façonnent également une approche éclairée et éthique pour naviguer dans les méandres de la vie quotidienne. En adoptant ces enseignements, nous devenons des acteurs conscients, guidés par la sagesse millénaire du yoga, propulsant ainsi notre voyage vers un épanouissement aussi bien individuel que collectif.

 

Je vous remercie pour votre lecture assidue et si cet article vous a plu, merci de me laisser un commentaire et partagez-le.

Où me retrouver ?

Inscription à ma newsletter Les Conversations de Voie Céleste chaque mardi :

Envoyé !

Inspirations & bibliographie :

  • " Yoga Sutra " de Patanjali
  • Ma Formation de Shantyoga
  • Bhagavad-Gita

Vous êtes à la recherche d'un accompagnement pour éclairer votre Voie Céleste ?

Je suis Patricia Julien, je suis thérapeute et je vous propose

différents accompagnements en astrologie, hypnose et bains sonores.


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion